J’ai si mal…

Bonsoir les filles…

Ce soir j’ai mal… très mal… à mon corps et à mon coeur…

Depuis que j’ai aperçu ces taches rouges, venant de moi…

Depuis que ce sang coule… doucement… sournoisement…

J’ai mal…

Je sais ce que ces saignements veulent dire… N’essayez pas de me rassurer…
Il se reproduit exactement la même chose que pour la 1ere fiv…
4 jours avant la prise de sang, je saigne… de l’intérieur…

Je me sens vide, effondrée, au fond du trou…

J’en veux à la Terre entière, j’en veux à cette DNLP qui n’a encore pas fais son job!! et qui me pourrie l’existence…
J’en veux à mes copines enceintes, qui n’y peuvent pourtant rien…
J’en veux à toutes celles qui tombent enceintes comme elles respirent…
J’en veux à toutes celles qui maltraitent, abandonnent, ne donnent pas d’amour à leurs enfants…

Et moi je suis toujours là, à me battre, me battre, et toujours me battre…
Je sais que je trouverai la force de me relever…
Mais chaque échec est une grosse entaille dans mon corps, qui elle ne cicatrise jamais….

Et je me sens mal…
Je désirais tant avoir ce « petit nous »… le fruit de notre amour… l’espoir de notre vie… notre avenir…

Je désirais tant être enceinte, le sentir dans mon ventre, voir mon ventre s’arrondir, le faire naitre, et l’aimer plus que tout au monde…

Petit nous… où es tu???

Publicités

10 réflexions sur “J’ai si mal…

  1. Je comprends que tu n’aies pas envie de l’entendre mais effectivement ce peut être un sainement de nidation ou de fausses règles. On l’a déjà vu…
    Mais je comprends que tu n’aies envie que de pleurer et de crier. Je suis vraiment désolée…

    J'aime

  2. Aucun mot assez fort n’existe pour apaiser la douleur mais plein de pensées pour toi. Ton « petit nous » est là quelque part. Il attend juste le bon moment, même si celui-ci semble ne jamais vouloir venir. Un jour il viendra ! Une maman aussi pleine d’amour a forcement un bébé qui lui est destiné ! Plein de bises de soutien.

    J'aime

  3. Je sais que quand ça arrive, rien ne peut nous consoler… On en veut à la terre entière… On a envie de se retrouver enfermée dans une bulle loin des autres, de leurs enfants, de leurs regards, de leur compassion. Et puis on se relève et on recommence un peu plus tard, encore et encore… On n’est pas courageuse, on n’a juste pas le choix. Je t’envoie plein de pensées positives…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s